LES ALLUMES DU CARNET

 Présentation:

8 artistes venus d'univers différents: photo, installation, sculpture , peinture, vidéo, création numérique...s'échangent leur carnet d'artiste contenant leurs notes d'atelier, leurs projets à venir, leurs idées, en bref: leurs pensées en chantier.
Chaque carnet devient alors une source d'inspiration nouvelle pour l'artiste qui le reçoit en pension. Libre à l'artiste hébergeur de s'inspirer d'un détail ou de la globalité du carnet.
La rotation s'effectue chaque deux mois.
La fin de l'expérience donne lieu à une exposition collective scénographiée rassemblant carnets et œuvres créés dans le cadre de cette aventure.

 

 

 A propos:

 

"Les carnets sont là. Ils se sont déployés sous le regard de ceux qui les ont allumés : volatiles, solides, sobres, farfelus, rangés, aléatoires – toujours vibrants et splendidement hétéroclites. En passant de l’un à l’autre, ils ont insufflé à ceux qui les ont accueillis images, sons, formes, tissant ainsi une toile qui relie 8 personnes et une cinquantaine d'œuvres. Une création en inspire une autre, et puis une autre encore – cela ne nous rappelle-t-il pas que, au fond, tout est lié et que rien n’existe séparément du tout ?

 

Les allumés nous montrent que c’est bien l’idée qui précède la forme, toute forme, et que tout ce qui se crée est toujours en relation avec quelque chose d’autre qui existait déjà. Les carnets nous transportent bien au-delà de l’intérêt artistique car ils représentent le lien, la mise en relation, l’échange, le partage. Ce sont des étincelles qui voyagent de l’un à l’autre et qui prennent forme selon le talent et l'envie de chacun, dans une création libre et jouissive. Ce message nous donne espoir dans un monde en ébullition, et il nous montre un chemin : nous réunir avec toute notre singularité et notre diversité, confier à l’autre nos brouillons, ce que nous sommes en ce moment, afin qu’il puisse allumer sa flamme grâce à nos interrogations et créer ainsi quelque chose qui lui corresponde vraiment. C’est ainsi que l’acte créatif devient magique."  

                                                                                                    

                                          Kerstin Chavent (auteure*)

 

 La Première Réunion:

Le 6 janvier 2015 en présence de Bérénice, Claude, Claire, Sylvie, Gwen et Jo  les allumés du carnet sont nés !

Sylvain a oublié notre rendez-vous mais il est toujours partant et prendra le train en route.

Bernard sera de retour de voyage le 10 janvier, il sera informé par ce courrier de la suite des évènements.

 

 

Voici un petit compte rendu de nos réflexions et décisions :

Beaucoup de questions sont apparues sur la définition même du carnet d’artiste dont voici les conclusions :

-le carnet contient des notes d’atelier sous toutes leurs formes (dessins, écrits, collages…), il rend compte de projets , d’idées d’œuvres à réaliser, c’est de la pensée en chantier.

-le carnet (un détail ou le carnet dans sa globalité) sera la source d’inspiration de l’œuvre réalisée par celui qui le reçoit en pension. L’œuvre est créée  à partir du carnet et ne doit en aucun cas intervenir sur le carnet  et le modifier.

-La rotation des carnets se fera tous les 2 mois en suivant l’ordre alphabétique des noms ou prénoms des participants.

-le format du carnet doit permettre de le glisser dans une enveloppe pour l’envoyer par la poste à l’artiste suivant.

-l’œuvre collective (environ 90 œuvres individuelles) fera l’objet d’une exposition à la grande maison au printemps 2016.

 

Le dimanche 1er mars à 17h30 nous nous retrouverons à la grande maison munis de nos carnets pour commencer la rotation.

Nous en profiterons pour fixer les dates des échanges, accueillir ceux n’ont pas  pu venir aujourd’hui (et peut-être un ou deux participants supplémentaires), et faire le point sur toutes les questions qui ne manqueront pas de se poser.

 

A tous les camaradartistes je dis à bientôt,  que nos idées fourmillent, que nos énergies pétillent……